Juil 2021

Les cigognes, emblème de Comporta au Portugal

On ne présente plus Comporta, cette petite ville de l’Alentejo étendue le long de l’océan Atlantique et ourlée de longues plages de sable blanc. Très prisée par la jet-set et les touristes du monde, cette destination est décrite par ceux qui y pose le pied comme un véritable havre de paix. Entre forêts de chêne-liège, rizières et dunes de sable, vous serez entouré par une nature propice à la détente et à la déconnection. La réserve naturelle du Sado quant à elle abrite quelque 200 espèces d’oiseaux dont les cigognes, emblèmes de la ville de Comporta. Amusez-vous à les dénicher au cours d’une balade à cheval, à pied, en vélo ou même en paddle.

Quelques infos sur les cigognes de Comporta

Les cigognes de Comporta, qui font le bonheur des photographes amateurs et professionnels, sont des cigognes blanches. Elles peuvent atteindre une taille impressionnante d’1.15 mètre de haut et 2 mètres d’envergure, ce qui en fait l’un des plus grands échassiers du monde. Cet oiseau migrateur se déplace au sein de groupes pouvant atteindre plusieurs centaines d’individus. Incapable de chanter, la cigogne communique par des claquements de bec, appelé craquètements. Lors de votre séjour à Comporta, vous apprendrez vite à reconnaître ce bruit caractéristique et à lever la tête à la recherche d’un nid. Les cigognes installent leur habitat à plus de 10 mètres de hauteur, dans les arbres, mais aussi sur les constructions humaines comme les cheminées ou les clochers. Construits à l’aide de branchages trouvés au sol, ces nids peuvent peser plusieurs centaines de kilos et mesurer jusqu’à 2 mètres de haut.

La cigogne de Comporta, un oiseau migrateur ?

Si depuis les années 70 on observe chaque année les va-et-vient des cigognes entre les pays du nord de l’Europe et l’Afrique subsaharienne, ces comportements tendent à ralentir. À l’origine, les cigognes quittaient l’Europe à la fin de l’été pour aller hiverner dans les pays chauds d’Afrique. Elles revenaient ensuite à partir de février pour se reproduire. Pour se déplacer, la cigogne se laisse planer grâce aux courants chauds, qui sont présents seulement au-dessus des terres. Pour rejoindre l’Afrique, elle doit choisir entre le détroit de Gibraltar au sud de la péninsule ibérique et le détroit du Bosphore en Turquie. Avec le réchauffement climatique, les cigognes sont de moins en moins nombreuses à entreprendre le long voyage d’hivernage. La plupart s’arrête maintenant au sud de l’Europe, en Espagne, au Portugal et en Grèce, certaines s’établissant même à l’année dans certaines régions comme Comporta.

Comporta, un havre de paix pour tous

Si les touristes apprécient Comporta pour son calme et la qualité de son environnement, les cigognes semblent être tombées d’accord avec eux. Chaque année, la population de ces oiseaux augmente à Comporta et dans les villages alentours. Cette étape sur leur route migratoire semble bien les avoir conquis. Le climat doux tout au long de l’année leur permet de se sédentariser et d’accomplir leur cycle de reproduction dans les meilleures conditions. La réserve naturelle du Sado les protège de la chasse et leur offre un vivier de nourriture suffisant pour nourrir les cigogneaux sans effort. Pourquoi entreprendre un éreintant voyage chaque année alors que le bonheur est à portée de main ? Venez visiter Comporta et comme les cigognes, vous n’aurez qu’une envie, y rester ! Nos maisons et cabanes de luxe sont l’endroit parfait pour passer des vacances reposantes et partir explorer la région à la recherche des cigognes et de toutes les autres merveilles qui entourent Comporta.

X

Restez informés sur Comporta et notre projet